Login
Belgique (Wallonie)

BLOG: Popattitude

[UPDATE] L’affiche des festivals d’été

La météo clémente de ces derniers jours réveille en nous notre envie d'extérieur, de plaisir et d'amusement. Avec de telles températures, on ne saurait que se réjouir de voir les jours d'été et de festivals pointer le bout de leur nez. Afin de préparer au mieux votre saison estivale, POPATTITUDE a décidé de dresser pour vous la liste (non exhaustive) des affiches des divers festivals à travers la Belgique.

Toute l'actu musicale sur notre Instagram secondaire @pop.attitude.

A noter que certaines affiches ne sont pas encore totalement complètes et que des noms viendront se greffer à cet article au fil du temps. 

Inc’Rock Festival (3 au 5 mai)

Première halte de la mi-année pour les fans de musique : l'Inc'Rock Festival. Sur les terres d'Incourt, le festival a à coeur de mettre en avant de jeunes artistes locaux, mais également des chanteurs de rock, de hip-hop ou encore de variété française. Ainsi, cette édition 2019 pourra compter sur la venue des DJs belges Kid Noize, Henri PFR et The Magician. Une Belgique toujours mise à l'honneur avec également programmés le groupe Suarez, Caballero & JeanJass et Grandgeorge. Les rappeurs Youssoupha et Dosseh ou encore le DJ Mosimann complètent la liste.


Werchter Boutique (8 juin)

Après avoir proposé une affiche plus qu'ambitieuse l'année passée avec Bruno Mars, Jessie J et Years & Years, les organisateurs flamands de Werchter Boutique misent cette année sur une programmation pop modernes et rock. Snow Patrol viendra fêter ses 25 ans de scène, tout comme le groupe belge néerlandais Novastar. Arsenal sera également de la partie, tout comme The Pretenders.


Rock Werchter (27 au 30 juin)

Cette année, Rock Werchter s'annonce comme l'un des festivals les plus audacieux de cet été. En un seul coup d'oeil, l'affiche ne provoque d'un sentiment : prendre ses congés du 27 au 30 juin. Les fans de la scène internationale seront plus que ravis avec les venues exceptionnelles des têtes d'affiche P!nk, Muse, Florence + The Machine et Bastille. Notre belge Angèle sera également de la partie, tout comme les groupes britanniques Clean Bandit et Years & Years. Citons également la présence de Macklemore, du phénomène du moment Lizzo et d'Aurora.


VestiVille (28 au 30 juin)

C'est un tout nouveau festival en Belgique ! Pour sa première édition, on peut dire que VestiVille a vu les choses en (très) grand... Cardi B foulera le sol de notre pays, oui oui. Tout comme Migos, Future, Lil Pump et A$AP Rocky, ou encore Maître Gims, Niska, Daddy K et Vegedream ! Avec une telle programmation urbaine, cet événement situé à Lommel entend bien "concurrencer" Rock Werchter. Prometteur !


Les Ardentes (4 au 7 juillet)

Pour leur dernière année à Coronmeuse avant de déménager à Rocourt, Les Ardentes misent plus que jamais sur une programmation rap et R'n'B. Le groupe des années 2000 aux multiples succès Black Eyed Peas fera bouger Liège. Des figures incontournables de cette vague musicale 2018/2019 mettront le feu sur scène comme le belge Roméo Elvis, PNL, Lomepal, Booba, Aya Nakamura, Ninho et Nekfeu. Dadju, Claire Laffut, le DJ français Petit Biscuit et Vegedream viennent complèter la liste de cette affiche plus qu'urbaine.


Dour Festival (10 au 14 juillet)

Devenu presque une institution au fil des années, le Dour Festival a l'une des programmation les plus imposantes de cet été. Parmi plus de 150 artistes, Damso et Roméo Elvis s'inscrivent comme parmi les têtes d'affiche, tout comme Orelsan, le rappeur américain A$AP Rocky, Disclosure en DJ Set ou encore Vald. A ce monde rap viendront également s'ajouter Moha la Squale, Chaton, Le Motel et la DJ Charlotte de Witte.


Luxair Tours Baudet’Stival (12 au 14 juillet)

Petit nouveau sur le marché des festivals depuis quelques années, le Baudet'Stival prouve à chaque nouvelle édition qu'il a tout d'un grand. Après avoir compté Maitre Gims, Loïc Nottet, Louane ou encore Slimane les années précédentes, l'édition 2019 a déjà annoncé la venue de Kendji Girac, de Soprano, de Jenifer, d'Alice on the roof, de Mosimann, de Mustii et du groupe Hyphen Hyphen. Une belle programmation !


Francofolies de Spa (18 au 21 juillet)

C'est l'une des affiches les plus attendues pour le public familial ainsi que pour les friands de variété française. Alice On The Roof chantera sur la grande scène, et l'on peut s'attendre à quelque chose de spécial puisqu'on annonce une "carte blanche" à la chanteuse. Patrick Bruel, Angèle, Zazie, Orelsan, Mustii et Thérapie Taxi fouleront également la prestigieuse scène Pierre Rapsat. Afin que tout le public y retrouve ses artistes préférés, les DJs seront également représenter avec Alex Germys, Ofenbach, Kid Noize et The Magician. Du côté de la scène francophone, Clara Luciani, Hyphen Hyphen, Camelia Jordana et Claire Laffut sont programmées. 


Suikerrock (26 au 28 juillet)

En plein coeur de Tirlemont, ce festival est essentiellement tourné vers le public néerlandophone, avec notamment la venue de la pop star flamande Niels Destadsbader. Bien que, le Suikerrock propose aussi une affiche pop/internationale, un peu à l'image de l'édition 2018 qui avait pu compter sur Alanis Morissette, Steve Aoki, Pitbull (qui avait finalement du annuler) ou encore Lost Frequencies. Cet été, le festival a annoncé la venue du célèbre duo de DJs Dimitri Vegas & Like MikeTom Odell, d'Emma Bale, de Zwangere Guy ou encore du groupe Bazart


Lokerse Feesten (2 au 11 août)

Le festival belge le plus long en termes de jour dévoile peu à peu son affiche. Répartie sur plus de 10 jours, une vague d'artistes prendra possession de Lokeren, comme par exemple Jess GlynneOscar and the Wolf, Christine and the queens, Roméo Elvis, les groupes Europe et Scorpions, ou encore Regi. Le Lokerse Feesten n'a pas encore abattu toutes ses cartes, c'est pourquoi il faudra surveiller de près les annonces faites par le festival dans les semaines à venir !


Ronquières Festival (3 au 4 août) 

La programmation du Ronquières Festival s'inscrit comme l'une des plus prometteuses pour les fans de pop et de chanson française ! A l'affiche, les festivaliers pourront retrouver le duo de rappeurs aux concerts sold-out Bigflo & Oli, la pointure de la chanson française Zazie, le phénomène Eddy de Pretto ou encore la coach de The Voice au grain si atypique Typh Barrow. Les belges ne seront pas en reste non plus puisque Hooverphonic, Mustii, Todiefor et Kid Noize seront également présents, aux côtés de Coeur de Pirate, Boulevard des airs, Lomepal, Clara Luciani ou encore Juicy.


Brussel Summer Festival (14 au 18 août)

Programmation plus qu'audacieuse pour le BSF ! En plein de coeur de Bruxelles, les festivaliers pourront profiter d'un été rythmé aux côtés de Booba, d'Alvaro Soler, de Christine and the queens, mais aussi du DJ belge Lost Frequencies, de KYO, de Columbine, de Gringe et de Rudimental. D'autres artistes belges seront également de la partie comme Mustii, Martha Da'ro, Hooverphonic ou encore Suarez.


Pukkelpop (15 au 18 août)

Chaque année, la Flandre est le lieu de rencontre de multitudes d'artistes internationaux. Pour ne pas déroger à la règle, le Pukkelpop a décidé d'offrir à aux festivaliers la venue de Twenty One Pilots, d'Anne-Marie, de Billie Eilish, de Post Malone, mais aussi de Martin Solveig et de Jorja Smith. L'affiche doit encore se compléter.


Les Solidarités (23 au 25 août)

En vue de clore la période estivale, Namur compte bien offrir à ses spectateurs une pléiade de concerts mémorables ! Pour se faire, Les Solidarités ont dégotté la crème de la scène musicale actuelle. Kendji Girac, Angèle, Pascal Obispo, Aya Nakamura ou encore Clara Luciani seront de la partie. Citons également d'autres noms comme Axelle Red, Mustii pour une totale réinterprétation de son album en live, Caballero & JeanJass, L'Algérino et Charlie Winston.


Yes2dayland (30 août au 01 septembre)

Pour sa cinquième année, et après avoir acceuillit Shy'm, Todiefor ou encore Kid Noize l'année passée, le petit festival d'Aywaille grandit au fil des années. Avec 15 000 spectateurs l'année passée, le Yes2dayland mise sur une affiche ambitieuse avec pour cette édition Slimane, Boulevard des airs, Léa Paci ou encore Daddy K pour animer sa Holy Color du 1er septembre.


Scène-sur-Sambre (30 août au 01 septembre)

Le festival le plus barge de l'été est de retour pour une nouvelle édition avec sa scène atypique sur la Sambre ! Si l'affiche se dévoile petit à petit, Alice on the roof, Marwa Loud, The Magician, LEJ, Chilla et Sttellla sont déjà annoncés. 


Seneffe Festival (20 au 22 septembre)

La période estival se clôturera en beauté avec le Seneffe Festival. Au programmeJulian Perretta, Magic System, DJ Daddy K, Mosimann ou encore Mademoiselle Luna s'assureront de faire se terminer en apothéose l'été. A leurs côtés, également Emma Bale, KYO et Manau. D'autres noms à venir bientôt.
 

Vous l’aurez compris, c’est une vraie pléiade d’artistes qui vous attend cet été dans toute la Belgique. Il y en a véritablement pour tous les goûts. Qui comptez-vous aller voir ? Et si vous nous le disiez sur notre compte Instagram d'actualité musicale : pop.attitude .


Cédric Tordoor
29/05/2019
[INTERVIEW] Lou - « J'ai envie que l'on me considère comme étant "moi" : l'adolescente qui devient une jeune femme »

Après un premier album disque d'or en France et classé plus de 60 semaines en Belgique, Lou (Finaliste de la saison 3 de The Voice Kids et actrice récurrente dans la série Demain nous appartient) revient avec un deuxième opus : 'Danser sur tes mots'.

A cette occasion, nous l'avons rencontrée. La chanteuse de 15 ans se confie pour POPATTITUDE sur son succès, ses choix et ses envies artistiques, mais aussi sur le regard populaire qu'on lui porte. Plus que jamais, Lou s'affirme, gagne en maturité, et souhaite être prise au sérieux dans sa démarche artistique. Une interview sincère, à coeur ouvert.

Cédric : Après le carton de ton premier album, tu reviens avec 'Danser sur tes mots'. Ressentais-tu une forme de pression, l'envie de faire aussi bien ?

Lou :
Effectivement, avec le succès du premier, j'avais un peu la pression. Je me demandais si le second allait autant plaire. Surtout que je n'avais pas envie de faire la même chose. Mes choix se sont affinés, je sais davantage là où je veux aller. Je voulais toucher un public un peu plus large. J'ai pour le moment plein de bons retours, et ça me fait très plaisir. (sourire)


C : Comment as-tu procédé pour ouvrir ta musique à "un public plus large" ?

L :
C'était assez naturel... Vu que je grandis, je gagne en maturité et j'ai envie de chanter des titres plus matures. Je pense que c'est comme cela que je peux toucher des personnes de mon âge. Elles peuvent plus facilement s'identifier. 


C : Sur ce nouvel opus, le thème du voyage revient assez souvent ('Besoin d'air', 'Dans le bleu du ciel'...), ainsi que celui de l'amour qui blesse ('J'te promets rien'...) ...

L :
C'est vrai. Pour ce qui est du premier, je n'ai pas beaucoup l'opportunité de voyager à proprement dit. Je pars dans des pays, mais je n'ai pas le temps de les visiter comme je voudrais. Plus tard, j'aimerais découvrir beaucoup plus de cultures. Côté amour, je me sens concernée, alors qu'en ce moment même je ne le vis pas. 


C : Sur l'amour justement, tes chansons sont-elles inspirées de ton vécu, ou alors te mets-tu dans la peau de quelqu'un qui pourrait vivre telle ou telle situation ?

L :
C'est un peu des deux. Dans certaines, je m'investis, j'imagine comment je pourrais vivre et ressentir le moment. Celles qui parlent de mon vécu sont celles qui évoquent le premier amour. Celui qui est doux et sincère. 


C : 'Danser sur tes mots', c'est un titre d'album très poétique. Que signifie-t-il ?

L :
J'aime beaucoup la langue française, je lis beaucoup et j'adore ce type d'expression poétique. Ce n'est pas une phrase à comprendre au sens propre. 'Danser sur tes mots', c'est boire les paroles de quelqu'un et se retrouver sur des thèmes joviales. Le titre résume toutes les chansons, l'ambiance de l'album. Le morceau éponyme est aussi l'un de mes préférés. 


C : L'édition collector de cet opus contient 16 titres. Tu dois certainement avoir eu beaucoup de chansons terminées, et un choix à faire...

L :
Beaucoup d'auteurs m'en envoient et forcément, il faut faire un tri. J'ai enregistré 40 maquettes. Et après, il faut choisir celles que tu préfères... dans celles que tu as enregistrées et que tu aimes déjà. (rires) C'est compliqué de trouver les bonnes. Il faut cerner celles que tu aimes, et qui te semblent essentielles à l'album. 


C : Tu dis aimer la langue française. Pour un troisième opus, pourrait-on s'attendre à ce que tu prennes la plûme ?

L :
Pourquoi pas. Si je venais à le faire, je n'écrirais peut-être pas des textes qui parlent de moi. Car, pour le moment, je me sens assez jeune et je ne vois pas ce que je pourrais raconter. C'est compliqué de parler de soi, sans être trop vague ni trop "intime". C'est pour cela que je trouve que les auteurs qui m'écrivent des chansons sont très doués, car ils arrivent à me cerner sans même qu'on se parle d'un sujet en particulier. Mais je pense que c'est quelque chose qui va venir. J'aimerais bien me remettre au piano aussi. Je pense que ça m'aiderait pour l'écriture, car j'ai vraiment envie de composer.


C : Ton premier album est resté classé 62 semaines en Belgique, contre 54 semaines en France. Notre pays semble vraiment t'avoir adoptée...

L :
62 semaines ?! (Elle crie) C'est énorme ! J'adore la Belgique. Que ce soit au niveau des villes, des paysages, ou au niveau des Belges, je trouve votre pays hyper chaleureux. J'adore la mentalité d'ici. Ce n'est pas forcément le premier lieu qui vient en tête quand tu veux partir en vacances, alors qu'au final, c'est un bonne découverte. (rires)
J'ai de très bons moments de concerts aussi. J'ai même ouvert ma première tournée au Forum de Liège. Je reviens d'ailleurs le 26 mai au Cirque Royal de Bruxelles. J'ai super hâte !


C : Dans 'Qui pourrait ?' (que je chante sans cesse depuis 1 semaine), tu dis vouloir « qu'on arrête de te prendre pour une enfant ». C'est un regard porté sur toi que tu ressens au quotidien ?

L :
Ce n'est pas dit nécessairement dans un sens négatif, mais plutôt dans le sens où je grandis et je sais plus où je veux aller (que ce soit dans la musique ou dans ma vie). J'ai juste envie que les gens me fassent confiance et qu'ils se rendent compte que j'évolue, que je prends en maturité. 


C : Cette phrase s'applique-t-elle aussi artistiquement parlant ? Dans le sens où on ne t'accorderait pas assez de crédibilité ?

L :
Je fais des musiques qui plaisent au public de mon âge. Et j'ai des retours qui me font énormément plaisir. Après, que je fasse des chansons pour des adultes ou pour des jeunes, j'ai juste envie que l'on me considère comme étant "moi" : l'adolescente qui devient une jeune femme. 


C : En duo avec Esteban, tu as repris le tube 'Shallow' de Lady Gaga et Bradley Cooper. Ce titre techniquement ardu a vu naître une pléiade de covers sur le net. Comment avez-vous fait pour vous appropriez la chanson ?

L :
Je pense que ça part de l'interprétation. J'aime beaucoup reprendre des chansons d'autres artisites. Il faut amener sa patte, quitte à changer totalement l'instrumental, la production... Vu qu'Esteban fait de la guitare, on voulait en tout cas garder cet aspect. Que l'on comprenne ou non les paroles, et même si elles ont un côté déprimant, il faut se sentir concerné. Il faut la vivre. En studio, lorsqu'on a commencé à l'enregistrer, j'ai été surprise de voir qu'elle était si haute en termes de notes. En plus, j'étais enrhumée ce jour-là. (rires


C : Comme 'Shallow', rêverais-tu que l'un de tes titres devienne un tube, et lequel ? 

L :
Ca serait énorme. Qui ne rêve pas de ça ? (sourire) Voir un tel engouement pour l'un de même titre me ferait vraiment plaisir. Sur cet opus, mes deux titres préférés sont 'Tatoués dans ma tête' et 'Danser sur tes mots'. Et celui que j'aimerais voir devenir un tube... (Elle réfléchit) Je dirais 'De la scène à l'école'. Il est vachement dans l'air du temps. Ou pourquoi pas mon nouveau single 'Besoin d'air'. (sourire)


C : Un mot sur "Demain nous appartient". Quand te revoit-on à l'écran ?

L :
Très bientôt. Je n'ai pas une date exacte, mais début mai. Je n'y suis pas tout le temps, mais j'ai un rôle récurrent. Je ne suis pas dans toutes les intrigues principales, mais on peut toujours me voir apparaître dans quelques épisodes. 
Je tourne principalement avec la famille Moreno et avec Noor (Sahelle De Figueiredo). Et lorsque je tourne, je viens en coup de vent, donc je n'ai pas la possibilité de voir tous les acteurs. 


C : Dans notre précédente interview, tu avais confié être proche de Lorie également...

L :
Oui ! J'ai été touchée de son départ. Je n'étais malheureusement pas là lors de sa dernière avant sa pause... C'est une personne avec qui j'aimerais davantage parler. On me compare souvent à elle, vu qu'elle a aussi commencé à chanter jeune. J'aimerais beaucoup parler de tout cela avec elle. Comme j'ai pu faire avec Jenifer, ou avec Patrick Fiori et Matt Pokora. Ils sont plein de bienveillance. 


C : Pour t'avoir rencontrée en août dernier, tu sembles encore plus apaisée dans ta carrière maintenant. Confiante et posée.

L :
Ah mais il ne faut pas croire, je suis en fait très stressée. (rires) J'essaye juste de ne pas le montrer. Je suis très touchée du soutien que je reçois. Il y a de plus en plus de comptes fans sur les réseaux sociaux aussi... Ca me fait plaisir de voir qu'il y a des personnes qui aiment vraiment ce que je fais. J'espère que ça durera encore longtemps. 

Envie de remporter son nouvel album 'Danser sur tes mots' dédicacé ? Rendez-vous sur notre Instagram POPATTITUDE !

Lou sera en concert le 26 mai au Cirque Royal de Bruxelles.
Réservation au 071/31.12.12, www.next-step.be ou dans les points de vente habituels.


Cédric Tordoor
03/05/2019
plus
Belgique (Flandre) Allemagne Australie Autriche Danemark Espagne Finlande France Italie Norvège Nouvelle-Zélande Pays-Bas Portugal Suède Suisse
nederlandsenglish
LOGIN
MOT DE PASSE
Mot de passe oublié?
Notre site web utilise des cookies pour offrir à ses lecteurs la meilleure expérience du site web. Dans certains cas, les cookies sont également mis en place par des services tiers. Vous trouverez de plus amples informations dans notre déclaration de protection des données.